Site d'annonces tout terrain
Guide Pratique : Location Jardin

Louer un Jardin

Que faut-il savoir avant de louer un jardin ?
Il est important dans un premier temps de connaitre la nature du terrain : En effet, une bonne cueillette en dépend ! Les constituants du sol sont au nombre de 4 :
- Argile,
- Sable,
- Calcaire,
- Limoneux.
Ce sont eux qui indiqueront ce qu’il est bon de semer ou de planter.

Par exemple, la terre argileuse conviendra parfaitement au bon développement des plants de tomates ou des choux fleurs car elle retient l’eau des arrosages, des engrais et est aussi riche en éléments fertilisants.
Afin de déterminer le constituant du sol, il est possible de réaliser un test simple :
Malaxer une poignée de terre jusqu’à obtention d’un boudin : si celui-ci est malléable et souple, il s’agit d’une terre argileuse.
A contrario, s’il est impossible de réaliser un boudin, il s’agira d’une terre sableuse.
La terre calcaire, elle, produit une réaction effervescente au contact du vinaigre.
Enfin, le sol limoneux a une couleur très foncée (voire noire) et le boudin réalisé ne tient pas en forme.

Pour parfaire la connaissance du sol, il existe dans le commerce des kits d’analyses chimiques qui permettent de mesurer le PH, la teneur en nitrate des sols ou encore la salinité.
Le terrain destiné à être cultivé devra bénéficier d’une exposition ensoleillée et pas trop ventée. Il est indispensable de s’assurer également que l’emplacement prévu pour la location d’un jardin potager profite d’une arrivée d’eau.

Quels sont les avantages de la location d’un jardin potager ?

Louer un jardin apporte bien des avantages :
- Des économies : Cultiver ses propres légumes est bien évidemment plus rentable que de les acheter,
- Une préservation de la nature : En limitant au maximum l’utilisation de pesticides,
- Une « mise au vert » : Pour se ressourcer dans un environnement sain et pourquoi pas en famille ou entre amis ?
- Redécouvrir le goût des légumes frais : Ajoutée à cela, la fierté de manger sa propre production !

Quels sont les éléments qui figurent au contrat de location ?

De la même manière qu’un contrat de location pour une maison ou un appartement, le bail indique le nom des contractants et adresse, la désignation du terrain identifié par ces références cadastrales ou sa délimitation, sa superficie, le montant du loyer et sa périodicité de règlement, la durée du contrat, les conditions d’usage de la parcelle et de résiliation du contrat de location de jardin potager.
Il est judicieux d’ajouter en annexe différentes cartes de la parcelle délimitée : cadastre, satellite et IGN pour une parfaite connaissance des lieux.

Cultiver son jardin permet donc ce retour à la nature tant convoité.
Un véritable engouement c’est également créé autour du principe du jardin partagé, souvent mis en place par des associations de quartier.
Une charte précise les engagements de chaque participant (accès au jardin, adhésion et cotisation), la gestion et espaces des plantations mais aussi le système de récolte collective.
Le jardin est donc devenu un espace à vivre, fait d’échanges et de rencontres.

À savoir

Une assurance locative couvrant les risques de responsabilité civile durant le bail du jardin peut être demandée par le propriétaire du terrain à louer.