Site d'annonces tout terrain
Guide Pratique : Guide des Terrains en France

Terrain Haute-Corse (2B)

Paysages escarpés, plages de sable fin et patrimoine bâti bien typé tel est le triptyque que l’on peut peindre de la Haute-Corse, à l’image d’un tableau naturaliste.
C’est en Haute-Corse que se trouve le célèbre Monte-Cinto, le « toit de l’Ile » qui se situe à 2710m d’altitude. Avec ses nombreux reliefs, ses belles forêts et ses magnifiques lacs d’altitude, la Haute-Corse est le terrain de jeu rêvé pour les sports de pleine nature. Les amateurs de chasse et de pêche ne seront pas en reste. Un atout pour la vente de terrain en Haute-Corse !

 

Avec ses superbes villages perchés, ses villes authentiques comme Bastia (d’ailleurs Ville d’Art et d’Histoire), ou bien encore Corte, capitale historique de la Corse, la Haute-Corse regorge d’idées balades au détour de routes en lacet. Ici on ne compte pas en kilomètres mais bien en temps !
L’achat de terrain en Haute-Corse relève bien souvent du « coup de cœur ». Qui ne rêve pas de se promener dans Cap Corse encore sauvage et montagnard ou bien dans les ruelles fraîches de Calvi, capitale de Balagne, citadelle dressée sur un promontoire rocheux en se détachant du maquis et surplombant la mer méditerranée ?

L’achat de terrain en Haute-Corse intéressera des professionnels du secteurs tertiaires comme le tourisme, désireux de proposer des hébergements de qualité à des touristes toujours plus nombreux. La Corse est dépourvue d’industrie lourde, la production industrielle est essentiellement tournée vers la production locale.
La Haute-Corse est le département d’Ile de Beauté qui rassemble le plus de terres agricoles. La vente de terrain en Haute-Corse connait une légère baisse par rapport aux années précédentes, toutefois les prix restent élevés et il sera préférable de se faire accompagner par un professionnel de la transaction foncière.
Entre agriculture de montagne et plaine côtière, le département est largement tourné vers la culture et l’élevage. Mais c’est dans le secteur de la Plaine Orientale que l’agriculture est la plus moderne, mécanisée et intensive, tournée vers la production végétale, viticole et fruitière.
La plaine d’Aléria, autrefois envahie de moustiques porteurs de maladies a connu depuis 1957 de nombreuses campagnes de rénovation. Défrichement de terres envahies par le maquis, irrigation (mise en place de réservoirs, de barrages, de stations de pompage) ont permis de rendre la terre fertile et attractive. La vente de terrain en Haute-Corse dans ce secteur s’est ainsi répartie en lots à destination de lotissements et de lots pour les cultivateurs.

Aujourd’hui les vergers d’agrumes et notamment de la clémentine de Corse, parsèment le paysage de touches colorées et gourmandes.

 

 

 

À savoir

La forêt est dans ce territoire beaucoup moins présente qu’en Corse-du-Sud. Le net recul du nombre des exploitations agricoles permet d’envisager dans le futur, la progression de nombreux bois. De belles affaires forestières sont donc à envisager !