Achat de terrains et terres agricoles

Acquérir des terres agricoles et les exploiter à l’heure actuelle, relève de l’investissement stratégique face au marché international des denrées.

Il s’agit d’un placement sûr et d’avenir.

Les gros investisseurs institutionnels ne s’y trompent pas car ils misent sur la hausse rapide du prix du foncier agricole ainsi que sur la forte hausse de la productivité pour spéculer.

Nos terres agricoles à vendre

Toutefois, et heureusement, l’achat de terrain agricole concerne également le particulier, agriculteur ou non qui souhaite créer ou agrandir son patrimoine.
Il faut savoir que l’accès au foncier est devenu le principal frein à l’installation des nouveaux agriculteurs. En effet, le prix des terres agricoles est à la hausse depuis quelques années. Deux explications à la hausse des prix, renseigneront toute personne cherchant à acheter un terrain agricole.

Tout d’abord, les surfaces disponibles à l’installation agricole sont en diminution surtout en zone péri urbaine du fait de l’augmentation de la taille des exploitations. Des exploitations s’agrandissent grâce au « bouche à oreille », moyen très efficace pour acheter du terrain agricole. L’information est en effet détenue en priorité par l’entourage proche du vendeur ou de l’acheteur.
D’autre part, le foncier est de plus en plus déconnecté de la valeur agronomique de la terre, victime de spéculation et de la concurrence des activités non-agricoles.

Lorsque l’on commence à rechercher du terrain agricole, il est important de savoir que le marché du foncier agricole est contrôlé par une institution depuis les années 50 : la SAFER (Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural). On ne peut pratiquer librement un achat de terrain agricole car la SAFER a un droit de préemption et exerce un contrôle administratif du transfert du foncier. Le but étant de favoriser l’installation des agriculteurs, l’agrandissement de leurs exploitations et empêcher le démembrement d’exploitations viables.
De tout temps l’agriculture a été une affaire de famille et la question de l’achat de terrain agricole ne se posait pas dans les mêmes termes au siècle dernier. Désormais la continuité n’est pas toujours assurée et investir dans du terrain agricole peut représenter un bon moyen de diversifier son patrimoine.

Rechercher du terrain agricole pour un profit à long terme est également possible à condition que la zone devienne constructible, notamment en périphérie des villes. Le prix de l’hectare réaffecté change alors du tout au tout.

Quel est le prix terrain agricole au m2 ?

L’unité de calcul des surfaces des terres agricoles et des terrains forestiers est l’hectare, soit 10 000 m2.  Pour exemple (100 mètres de long par 100 mètres de large) c’est l’équivalant de 2 terrains de football !

A savoir : on utilise l’unité en mètre carré (m²), uniquement pour les terrains à bâtir et les petites superficies comme des jardins en ville.

  • 10 000 m2, s’écrivent 1ha 00a 00ca (1 hectare, 00 are, 00 centiare)
  • 125 670 m2, s’écrivent 12ha 56a 70ca (12 hectares, 56 ares, 70 centiares)

Les prix de ventes sont publiés tous les ans en n-1, par arrêté portant fixation du barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricoles. Cet arrêté est publié au JORF (Journal Officiel de la République Française).

Pour l’année 2018 :

  • Le prix moyen des terres libres en France était de 5990€/ ha
  • Le prix moyen des terres louées en France était de 4740€/ ha
  • Le prix moyen des terres de grandes cultures était de 7540€ /ha
  • Le prix moyen des terres d’élevage était de 4580€ /ha

 

Mais attention, cela cache une grande disparité entre les régions, les usages et les équipements notamment l’irrigation. Certaines terres irriguées dépassent en effet largement les 25 000€/ ha dans le Nord de la France.

A savoir

La France est un des pays les plus abordables en termes de prix à l’hectare agricole. Rechercher du terrain agricole en France offre de belles opportunités car les prix y sont raisonnables face au reste de l’Europe de l’ouest et la fiscalité intéressante.

Enfin la terre agricole peut constituer une valeur refuge en ces temps d’incertitude économique.

Nos dernières annonces de terres à acheter

Terres et prairies
Montpon-Ménestérol / Dordogne

Terres céréalières irriguées

48 ha
(480 000 m²)
1 100 000 €
Terres et prairies
Mareuil en Périgord / Dordogne

Ensemble forestier et cynégétique en Dordogne

50 ha
(500 000 m²)
280 500 €
Terres et prairies
Sully-sur-Loire / Loiret

Propriété agricole a vocation cynégétique en Sologne

75 ha
(750 000 m²)
662 720 €