Site d'annonces tout terrain
Guide Pratique : VENTE

Vente de Terrain Agricole

La vente d’un terrain agricole devient alors une réelle préoccupation d’autant plus si l’on est citadin et éloigné du bien hérité. Vendre un terrain demandera un certain investissement temps de la part de son propriétaire.

Il faudra savoir si la terre est cultivée ou non, louée ou libre (ce qui fait varier le prix de manière conséquente), pourvue d’un bâtiment ou nue, proche d’une ville ou bien au contraire en zone rurale.

La vente d’un terrain agricole dépendra donc d’un certain nombre de caractéristiques qui font varier le prix du bien. La localisation géographique du terrain est essentielle dans son estimation. La terre à vendre aura d’autant plus de valeur qu’elle sera proche d’une ville, accessible facilement et très bien desservie. La qualité du sol et le fait que l’on soit en culture ou en zone d’élevage donnera également une indication. Un terrain agricole qui peut être irrigué facilement est également un atout indéniable. L’état d’entretien du bien est à vérifier car il conditionnera les projets de cultures à venir. Le terrain peut aussi être humide et devra alors être correctement drainé.

Si la vente d’un terrain agricole est réalisée dans le but de construire, cela veut dire que toutes les conditions sont remplies pour que le terrain soit constructible. Dans ce cas, le terrain à bâtir se vend jusqu’à 60 fois plus cher. La transaction est financièrement lucrative pour le propriétaire qui devra toutefois bien de renseigner sur la législation car il sera taxé sur la plus-value réalisée à l’occasion de la vente à moins qu’il ne soit propriétaire du terrain à vendre depuis plus de 30 ans. Il faudra également compter avec les taxes communales sur le changement de propriétaire.

En France, vendre un terrain au nord de la Loire (départements céréaliers), dans le bassin parisien, en Beauce, en plaine picarde mais aussi dans le sud (terres de chasse) ou bien encore le sud-ouest, sera plus lucratif que dans les zones de moyenne montagne.
Toutefois, nous sommes dans des domaines d’experts et il est conseillé d’être accompagné dans cette démarche.

 

À savoir

Le prix moyen des terres libres en France (terres non louées à un fermier), cache d’importantes disparités régionales. Dans les zones de grandes cultures, le prix de la terre sera plus élevé, contrairement aux zones d’élevage.