Site d'annonces tout terrain
Guide Pratique : VENTE

Vente de Vignobles

Depuis une dizaine d’années, le prix des terres agricoles a flambé dans certaines régions du bordelais mais a baissé dans d’autres terroirs. Il s’avère qu’un grand nombre de viticulteurs de cette région seront à l’âge de la retraite vers 2030, c'est-à-dire dans un peu plus de 10 ans et peu de successeurs vont reprendre la propriété familiale.

De plus, les épisodes de grêle de 2013 ont fragilisé des exploitations déjà en situation de difficulté. Aussi, la vente de domaine viticole ne s’annonce pas aisée car l’offre va en s’amplifiant et les acheteurs se font plus rares.

Dans certaines régions de France comme le bordelais, la vente de propriété viticole concerne, pour une grande proportion, des acheteurs asiatiques, notamment des chinois, mais uniquement pour des domaines de grands crus. De plus, on constate également un engouement pour les vignobles d’appellation d’origine contrôlée. Il est à noter que la vente de domaine viticole est beaucoup moins aisée pour les appellations qui peinent à se faire connaitre. Il s’agit en fait avant tout d’une question d’image et de débouchés commerciaux.

La vente d’une propriété viticole peut également intéresser certains chefs d’entreprise français qui ont entre 40 et 50 ans qui souhaitent investir et s’installer. Il s’agit d’un public qui a réussi professionnellement mais qui n’a pas d’expérience dans le secteur viticole. Il aura certainement besoin de conseils de professionnels de la transaction.

Il est conseillé à tout propriétaire qui souhaite se lancer dans la vente d’une propriété viticole de faire appel à un professionnel du secteur. En effet le processus de vente de domaine viticole est très souvent lent et complexe. Il faut compter un an entre la première visite et la signature de l’acte.

Il faudra avant tout proposer des biens vendables car les vignobles à vendre sont bien souvent surévalués par leurs propriétaires. Le spécialiste de la transaction viticole connait quant à lui le prix du marché et les attentes des acheteurs. Les vrais acheteurs connaissent le prix du marché !

Effet refuge face à la crise, acheteurs cherchant à diversifier son patrimoine, envie de se faire plaisir, autant de raisons qui poussent à rechercher des vignobles à vendre.

 

À savoir

Il faut tout de même être conscient du prix d’un vignoble digne de ce nom : compter en moyenne dans les 1,5 millions d’euros. Ainsi, pour les plus modestes, les groupements fonciers agricoles (sociétés civiles) peuvent constituer une alternative intéressante.